TACHES PIGMENTAIRES

Accueil / TACHES PIGMENTAIRES

TACHES PIGMENTAIRES

QU’EST CE QU’UNE TACHE PIGMENTAIRE, TACHE BRUNE ?

Ces taches d’hyper-pigmentation (appelées aussi lentigos, mélasma, tâche de soleil) correspondent à des lésions produites par une exposition prolongée et répétée au soleil. Ce sont le visage, le dos des mains, les avant-bras et la partie inférieure de la jambe qui sont le plus souvent touchés par ces taches. Nous pouvons également parler, lorsque cette hyper-pigmentation est étendue, de « mélasma », qui apparaît le plus fréquemment chez les femmes enceintes ou celles qui prennent la pilule. Autrement connu sous le nom de « masque de grossesse » il se présente sous la forme d’une hyper-pigmentation sur le front, les joues, parfois sur le ventre et autour des aréoles des seins, plutôt chez les femmes brunes au teint mat.

COMMENT TRAITE-T-ON LES TÂCHES PIGMENTAIRES ?

Jusqu’il y a peu, ces lésions n’étaient pas traitées. Depuis quelques années, les lasers ou IPL ont amélioré la prise en charge des taches brunes en ciblant spécifiquement le pigment par l’intermédiaire de longueurs d’ondes quasi essentiellement absorbées par les zones hyper-pigmentées de votre peau.

COMBIEN DE SÉANCES DOIS-JE FAIRE ?

Le nombre de séances dépendra de la technique utilisée, et sera en fonction de l’étendue de vos lésions. En général, on observe une moyenne de 3 séances, espacées de 4 semaines, afin d’obtenir une bonne amélioration voire une disparition totale de vos taches.

EST-CE DOULOUREUX ? QUELLES SONT LES SUITES ?

Lors de la séance, vous ressentirez de légers picotements, tout à fait supportables, semblables à de légers coups d’élastique. Les suites post-traitement sont également minimes, des petites croutelles ou ecchymoses discrètes qui disparaîtront après quelques jours.

QUELS SONT LES RISQUES ?

Le traitement de vos taches est un acte médical. Avant d’entreprendre de traiter vos taches pigmentaires, une consultation médicale et une observation minutieuse de chacune d’entre-elles seront effectuées par votre Médecin.

Le principal risque est de méconnaître un mélanome (cancer grave de la peau) et de le traiter à tort comme une tache brune.
À la suite du traitement, un léger risque d’hypo ou hyper-pigmentation demeure, notamment dans le cadre d’une nouvelle exposition solaire non protégée.


QUELLES SONT LES PRÉCAUTIONS À PRENDRE ?

Il est contre indiqué de pratiquer un traitement laser sur une personne bronzée, et vivement déconseillé de s’exposer au soleil au moins 1 mois après le traitement.